Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Soulagée? Euh....

Pin it!

Vous allez finir par croire que je ne réveille ce blog que pour parler politique.... (ou Star Wars, mais comme j'ai zappé Rogue One, ben ce sera politique....) vu que mon avant-dernier billet, c'était il y a 2 ans et c'était ça
http://nieasensei.hautetfort.com/archive/2015/12/06/les-francais-son-des-veaux-5727406.html

Et techniquement rien à changé dans mon avis, à part le côté "on est encore plus dans la merde"

Cela fait en réalité 2 semaines que je me retiens de poster ici. Puisque le 26 avril 2017, horreur, malheur, arrive, 15 ans après son père, au 2nd tour de l'élection, Marine Le Pen.

Je passerais sur Macron, le "renouveau" qui ne convainc personne et qui a encore plus que Chirac été élu par défaut.

Non je voudrais revenir sur le score du FN "qui a changé on vous dit mais si....". La preuve maintenant les journalistes disent que c'est un parti "conservateur". Non les gars, Fillon c'est un conservateur. Le FN même en glissant discretos son nom sous le tapis, ça reste des fascistes. Je vous invite sur le sujet à répertorier un certain nombre de proverbes africains faisant intervenir le léopard et ses tâches...

Parce que depuis 15 ans, et les manifestations monstres, lentement mais sûrement, le FN a grimpé. Grimpé au point de convaincre 10 millions d'électeurs qu'ils étaient la solution, et grimpé au point que 16 millions d'électeurs (je met ensemble ici abstentions, blancs et nuls) sont convaincus qu'il est un parti comme les autres. Da fuck, les gars?!

Je ne suis pas pro-Macron (trèèèèèèèèèèès loin de là, je vous le dis, moi, je suis perso plutôt du genre insoumise, m'voyez?). Je sais parfaitement que Macron n'est ni le changement, ni le rassemblement, ni une troisième voie en dehors des partis et qu'il ne va rien changer et que ça va être la merde encore pendant 5 ans, parce qu'il va appliquer de vieilles recettes éculées qui ne fonctionnent pas depuis 30 ans, je ne vois pas pourquoi subitement elles annonceraient des lendemains qui chantent.

Mais de mon point de vu, mon ennemi démocratique, c'est pas grave si je l'ai sous les yeux (Le Parrain style : "garde tes amis proches et tes ennemis plus proches encore")

Le FN et Marine, ce ne sont pas mes ennemis, c'est LE danger. Le vrai, et ça les gens on ne le garde pas à côté de soi sous les yeux. On ne dine pas avec le Diable sous prétexte qu'on n'est pas d'accord avec Paul et que ça fait chier Pierre.

Et avant de chercher des coupables chez les votes blancs (et les abstentionnistes), posez-vous la question de savoir qui a normalisé le FN? Quand à longueur d'antenne depuis 15 ans on leur offre un pont d'or en les invitant toutes les 5 minutes, pendant que eux interdisent parfois violemment, l'entrée de leur conférences de presse et meetings à des journalistes. Pendant que leurs troupes insultent la presse en permettant aux termes de "merdias" et "journalopes" et autres de se développer, créant encore plus si besoin est une défiance envers la presse et les médias. Comment voulez-vous être crédible quand le seul moment où vous vous réveillez, c'est pendant deux semaines quand Marine est au second tour (oups, I did it again?) parce que vous avez plus passé la campagne précédente à taper sur Mélenchon et à décrédibiliser Hamon? Ah mais non c'est de leur faute à eux ils ne s'entendaient pas.... mais genre les gars ils se présentent tous les deux, ils vont pas forcément s'envoyer que des fleurs? Vous imaginez les gars au départ du 100 mètres passer leur temps à dire "après vous? Non allez-y après vous?"

Et si on continue avec cette représentation gentillette du FN qui a changé et qui est conservateur enfin, dans 5 ans, on va réellement être dans la merde.

Écrire un commentaire

Optionnel