Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog

  • Voilà l'été....

    Pin it!

    Oui, je sais, l'été est là depuis le 21 juin... mais depuis hier soir à exactement 16h30, je suis officiellement en vacances d'été.

    Les Grandes Vacances.

    tumblr_lznmwkzvES1qlbj8uo2_250.gif

    Oui je l'avoue je fais ce boulot pour continuer à pourvoir dire chaque mois de juillet-août, depuis plus de 35 ans que je suis en GRANDES VACANCES! (et au passage j'emmerde ceux qui trouvent qu'on a trop de vacances, allez-y les gars, y'a des postes aux concours, vous gênez pas :p)

    Sinon que vais-je retenir de cette année, passée encore une fois en grande partie en grande section de maternelle?

    - qu'on peut "colorir", "viendre", faire un "pestacle", que le banc du milieu c'est le banc du devant de derrière (z'ont un côté Perceval les mater, dans le positionnement dans l'espace, je trouve XD)

    tumblr_mij24jhGNY1rpjsf8o1_400.gif

    - que d’envahir chez les gens qui n'ont rien demandé (Amérique, Australie, toussa...) ben c'est malpoli. La GS ça sait revenir aux basiques ^^

    Let-me-love-you.gif

    - qu'on ne peut pas tomber dans les pommes à l'école. Y'a pas de pommes....

    tumblr_mtos29AK3x1r4vcndo1_500.gif

    - que le bouton stop n'existe malheureusement toujours pas sur les élèves ("maitresse... maitresse.... maitresse.... maitresse.....") (sérieusement un jour je devrais compter jusqu'à où ils peuvent aller....)

    vs9kp17a.gif

    Bref, encore une fois, ils vont me manquer, mes gnomes.... mais j'en découvrirais d'autres l'an prochain, au gré de mes pérégrinations ^^

     

    Et bonnes vacances à ceux qui y sont, en ont ou vont en avoir ^^ Bon courage aux autres ^^

  • Moi et ... les réseaux sociaux

    Pin it!

    Je ne sais pas vous, mais personnellement je dois avoir un compte le plus souvent inactif, dans n'importe quel truc appartenant à la grande familles des "réseaux sociaux".
    J'ai un compte Facebook (enfin 2 même...) un Twitter( qui ne me sert plus à grand chose, même si j'y reviens sporadiquement après l'avoir utilisé abusivement pendant un peu plus d'un an....), un Tumblr, un Pinterest (qui me sert pour des idées au boulot), un Google+, un Livejournal et même.... un compte MySpace (si, si,si...)(il ne m'a jamais servi à rien ceci dit....). Sans compter mon compte msn quand msn existait encore, et mes comptes Skype et Line (mais ça c'est pour téléphoner ou communiquer avec ceux qui sont loin... très loin...)

    Quand-ma-collègue-demande-qui-est-le-con-qui-a-encore-coincé-la-photocopieuse-avec-du-rhodoide-qui-passe-pas-putain-on-le-sait-pourtant.gif


    Ce qui m'interpelle, dans tout ça, c'est que j’en utilise p'têt 3 à peine pour créer du lien social réellement, même virtuel. Enfin pas si virtuel que ça, parce que les seules personnes avec qui je communique sont les gens que je connais dans la vraie vie. Sinon mes comptes sont tellement bloqué et je suis tellement asociale sur internet que parler de "réseau" est un peu... utopique.

    Ce qui m'amuse surtout, c'est de regarder fleurir ces systèmes l'un après l'autre et plus ou moins... perdre de l'intérêt à peu près aussi vite (pour moi comme pour les autres utilisateurs). Bien sûr, certains résistent comme Facebook, où j'ai un compte depuis 2007 (mais enfin FB c'est compliqué) et dans une moindre mesure Twitter (actuellement)

    tumblr_inline_n4zt0fN2vP1qafrh6.gif


    J'ai aussi le cas Tumblr, chez qui je suis, mais où je ne comprends pas toujours l'intérêt. C'est quoi, un truc pour poster de jolies images (c'est plutôt cool mais un peu brouillon), une plateforme de blog (mais on dirait le Twitter du blog alors, parce que pour retrouver un truc....) ou un simili Facebok où les gens racontent leur vie dans des posts, des gifs ou comble de la modernité, des tags mode hashtag (les trucs avec ça # devant le mot, même Facebook s'y est mis....). Moi mon gros problème avec Tumblr dans ce cas, c'est qu'on a l'impression que c'est anglais obligatoire, et que si la langue de Shakespeare ne me pose pas de problème à lire, c'est plus compliqué pour moi d'y manier la répartie spirituelle. Résultat je lâche l'affaire, et je fais beaucoup de reblog des autres posts. C'est joli, c'est sympa, mais fondamentalement c'est vain.
    En fait Tumblr, c'est le paradoxe ultime d'Internet dans son ensemble qu'il représente: un système avec plein de truc sympa et cool, mais qui servent pas vraiment toujours, mais ou tout le monde se retrouve parce que.... ben y'a pas grand chose d'autre à faire.
    Un peu comme le café du coin.
    Doit être ça la définition d'un réseau social ^^

  • Suivez le lapin blanc....

    Pin it!

    ... non aucune référence à Matrix ou à une prise de substances psychotropes ou autre*.

    Mais comme le fameux lapin blanc d'Alice, je suis en retard. Oui j'avais dit chaque début de mois et nous sommes déjà le 12. Bon faut avouer que le début du mois de novembre il est occupé... entre la Toussaint et les anniversaires, hein :p

    J'avais noté dans mon cerveau-passoire accessoirement plein de truc à écrire ici, et puis... j'ai oublié.

     

    Donc je vais vous parler encore une fois de mon boulot, mais pas pour me plaindre. Ni mettre des gifs (enfin un peut-être, et encore)

    Parce que... bon, ok, je suis en grève jeudi, mais là n'est pas la question. Parce que donc, je fais quand même un boulot qui a ses moments bons pour l'égo. Sûrement pas en provenance de la société, des journalistes ou de ma hiérarchie au plus haut niveau. Mais des principaux intéressés... les mômes (et des fois leur parents ^^)

     

    Parce que....

    Je suis belle. Bon, ok, on pourra me dire qu'en général, ça vient de gamin qui ont 6 ans grand maximum, mais je m'en fiche. La vérité sort de la bouche des enfants, na!

     

    Parce que...

    je sens bon. Parfaitement... c'est pour ça même que les coccinelles m'aiment.

     

    Parce qu'on ...

    peut avoir l'impression de s'acharner parfois sur un élève particulièrement chiant. Mais qui est vraiment très insupportable... genre vraiment. Et avoir en cadeau une jolie histoire de "papion" et de lapin (et finalement mieux écrit que les trois-quart des messages sur internet... alors que l'élève aurait besoin de voir un orthophoniste...)

     

    Parce que...

    manifestement, j'ai un visage très expressif, mais c'est pas grave, parce que j'ai eu le droit à un "Maîtresse, j'adore quand tu fais ça avec tes yeux et tes sourcils" (j'étais en train de faire ma tête "WTF? Excédée") (d'ailleurs à cause de l'autre aux "papions" ... comme quoi)

     

    Parce que...

    quand tu change de vernis, coiffure, chaussures... tu auras toujours des compliments. Au moins par une moitié de la classe... oui, en général,celle qui a 2 chromosomes X, ok... autant pour le genre. Mais les XY remarquent au moins mes converses ^^ (et elles sont grises et roses ^^)(et que je sens bon ^^)

     

    Parce que...

    je dessine bien (et qu'il faut voir la tête de mes élèves quand je schématise vaguement une illustration au tableau... j'ai l'impression d'être Léonard ou Picasso O_o )

     

    Parce que...

    des fois, je croise les parents et ils me remercient d'être remplaçante et de faire bosser leur mômes.... (bon, c'est mon boulot et ce pour quoi je suis payée hein... mais ça fait du bien ^^)

     

    Voilà, il pleut, il fait nuit plus tôt... j'avais envie de faire un feel-good post aussi ^^

    A venir normalement... encore du cinéma, et sûrement des dramas. Et depuis le temps que j'en parle, je vais bien réussir à faire ce post sur Boardwalk Empire... et du théâtre aussi, avec Hamlet à la Comédie Française. mais si, on y croit ^^

     

    *Rien à voir, mais regarder les dramas anglais comme Ripper Street, ça fait faire des recherches bizarres sur internet (du genre à vous faire ficher par la NSA....) donc je me suis retrouvée sur la page wiki de... l'héroïne... et j'ai lu ça:
    On lui donna le nom d’héroïne, du terme allemand heroisch (« héroïque ») parce qu’on pensait qu’elle permettrait de soigner l’addiction à la morphine sans induire d’accoutumance, très répandue à l’époque notamment chez les soldats de la guerre de Sécession ou de la guerre de 1870. Ironie du sort, car la morphine elle-même avait été préconisée comme substitut à l'opium. "

    Et là, on se dit qu'heureusement qu'ils n'ont pas synthétisé autre chose à partir de l'héroïne....